Home » Normandie 1944 » SUJET 04: Plage Omaha » Marder III Auf M – Panzerjäger Abt. 352 ID

Marder III Auf M – Panzerjäger Abt. 352 ID

La 352 division d'infanterie en juin 1944

La 352.Infanterie Division est formée en novembre 1943 en France et placée sous le commandement du général Dietrich Kraiss

Son encadrement était issu des 268e et 321e division d'infanterie allemandes, dissoutes après avoir été saignées à blanc sur le front de l'est. Sa composition était un peu meilleure que la plupart des autres unités d'infanterie allemandes en Normandie.

L'unité est bâtie sur l'un des deux principaux modèles d'organisation de la division d'infanterie allemande en 1944. Elle comporte organiquement trois régiments d'infanterie, un régiment d'artillerie, plus des bataillons de complément (Reconnaissance, antichar, génie, transmissions, …).

Au 1er mai 1944, son effectif est de 12 700 hommes, dont 7 300 combattants, ce qui est plus que convenable pour une grande unité allemande de l'époque.

Vous trouverez dans ce lien l'ordre de bataille détaillé au 1er juin 1944

Sources et références

La principale source concernant les Marder III de la 1./Pz.Jg.Abt.352 est l'excellent et très complet article de Frédéric Deprun paru dans le n°38 du magazine "Normandie 44" - éditions Heimdal.

Il est complété par des recherches internet, notamment pour la 352 Inf.Div.

Pour l'uniformologie, par le livre de Ricardo Regio Cardona et Carlos de Diego Vaquerizo - Sturmgeschütz / development, weaponry and uniforms of the Wehrmacht's assault gun units (1940-45) édité par Abteilung 502.

Le Panzer-Abteilung 352

L'Unité a été formée le 13 novembre 1943.

Sa structure regroupe les unités ci dessous, indiquées avec leur lieu de stationnement au matin du 6 juin.

Panzerjäger-Abteilung 352

Kommandeur : Hauptmann Werner Jahn

Gefechtsstand Stabsabteilung  (Poste de commandement - Etat-major) - Prieuré de Mestry

Nachrichten-Zug  (Section de transmission) - Château de Vouilly

1.(Sf.) Kp. : Bricqueville - Kommandant : Oberleutnant Klaas / (Sf) Selbstfahrlafette = Canon automoteur

2.(Stug.G.) Kp : Château de Colombieres - Kommandant : Oberleutnant Gerhard Dzialas

3.(flak) Kp. : Pont l'Abbé

 

14 Marder III face à Omaha - 6 au 11 juin 1944

Les combats de la journée du 6 juin 1944 face aux plages d'Omaha Beach se déroulent sous un déluge de feu pour les forces allemandes.

Le LXXXIV Armee-Korps engage alors la Panzerjäger- Abteilung 352 afin de tenter de résorber la tête de pont américaine entre les plages de Vierville/Saint-Laurent et Formagny.

Les 14 canons automoteurs Marder III de la 1.(Sf) Kompanie et et les 10 Sturmgeschütz III de la 2.Stu.Gesch.Kp constituent le seul renfort blindé disponible dans le secteur.

La hiérarchie sait que ces maigres ressources blindées sont insuffisante pour repousser un assaut allié sur les plages normandes.Elle compte sur des manoeuvres tactiques et mobiles efficaces qui permettront de repousser les têtes de pont, qu’elles espèrent entamées par le franchissement du premier réseau défensif sur les plages.

La 1.(Sf) Kp.a été engagée tardivement le 6 juin, avant de subir, en six jours un quasi anéantissement.

 

 

 

Début mai 1944. Revue de troupes de la 1.(Sf.)Kp. par le Hauptmann W.Jahn, kommandeur du bataillon. Les Marder III sont stationnés sous les pommiers derrière la ligne d'équipages
L'encadrement de la 1.(Sf.) Kp. devant la mairie de Bricqueville; Au centre, l'Oberleutnant Klaas.
Montage photo montrant 1 Marder III stationné à Bricqueville. À noter le camouflage 3 tons et l'insigne tactique des Panzerjäger sur le glacis avant.
Montage photo montrant les combats au soir du 6 juin. Le Marder III a été détruit par le tir d'un bazooka (probablement d'un fantassin du III/115th IR de la 29 US Inf.Div.). Ce serait la 1ere perte de l'unité le D.Day.

Le Marder III Ausf.M

Son appellation complète est : Panzerjäger 38(t) mit 7,5cm PAK40/3 Ausf.M  (M = "Mittelmotor" (moteur central))

C'est la dernière version du Marder III construite sur le chassis du Panzer 38(t) Ausf.M armé du canon antichar PAK 40 de 7,5cm.

Dans cette version, le compartiment du canon et les postes de combat sont logés à l'arrière du châssis. Il est fermé à l'arrière contrairement aux version précédentes.

L'engin emportait 27 obus dans ses racks.

Il n'était pas équipé d'une mitrailleuse de caisse sur le châssis, ni sur la superstructure, mais disposait d'une mitrailleuse MG34 ou MG32 amovible.

Le Marder III n’est pas le chasseur de chars le plus connu de la Wehrmacht et le plus représenté par les compagnies de propagandes, mais il représente un volume non négligeable. Cinq divisions d’infanterie en sont dotées en Normandie (243. Infanterie-Division, 326. Infanterie-Division, 346. Infanterie-Division, 352. Infanterie-Division et 353. Infanterie-Division). Trois d’entre elles sont d’ailleurs engagées le jour J ou immédiatement après. Ces engins, avec les Strurmgeschütz (Stug III) III qui les accompagnent, représentent les seuls blindés modernes face au secteur américain. Les autres chars présents sont des engins de prise français reconvertis mais totalement obsolètes en 1944 et des Marder I de la 709. Infanterie-Division (selon identification de photos prises dans le Cotentin par les Américains).

Equipages et Uniforme

Quatre hommes composent l’équipage du Mader III. 1 chef d'engin, 1 pilote, 1 tireur et 1 radio-chargeur.

Leur tenue est celle adoptée en mai 1940 pour la "Sturmartillerie".

C'est la même coupe que pour les unités de panzer mais dans une couleur "Feldgrau"

En 1943 les pattes de col "Dopellitzen" qui sont l'attribut standard de la "Heer" remplacent celles des Panzertruppen conservées jusqu'alors.

À noter que les lisérés d'arme distinctifs sont rouge pour la Sturmartillerie (Photo veste d'uniforme) et rose pour les Panzerjäger (Photo patte d'épaule).

Un lien vers les grades et liserés d'armes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Grades_de_la_Wehrmacht

Equipages et personnels de la 1.(Sf).Kp.à Bricqueville. À noter que 8 hommes portent le ruban de l'EK.II et que 13 sont Gefreiter et Obergefreiter ce qui valide que que l'unité est très experimentée

Le projet

Représenter le Marder III "112" du PanzerJäger-Abteilung 352 en attente d'engagement dans la région de Bricqueville / Colombieres.

112 = 1.Kp.(Kompanie) / 1.Zug (Peloton) / 2e engin en général adjoint de peloton

(Voir composition complète de l'unité au paragraphe "14 Marder III face à Omaha Beach")

 

 

Profil couleur du "111" - AK interactive - 1944 German Armour in Normandy

Le kit et ses compléments

1/35 Tamiya 35364 - German Tank destroyer Marder III M "Normandy front"

complété par :

  • Tube aluminium Aber 35 L-05n
  • Masque peinture galets Quick Wheel QW-023
  • Quick Tracks T-35038
  • Kit dépaillage Blast models BL35007K

Montage

Le chassis ne pose aucun problème. C'est du Tamiya.

J'ai commencé à intégrer le kit de détaillage BlastModel. Il est nécéssaire de bien regarder la notice et de faire des montages à blanc pour positionner les pièces.

Dans un premier temps, il faut poncer les parois latérales pour enlever les emplacements de pieces Tamiya.

 

Intégration terminée des éléments BlastModel dans les parois latérales et la paroi arrière.Il manque le câblage des équipements radio.

Pas du tout évident, beaucoup d'ajustements et une notice pas toujours limpide.

Mais le résultat final me satisfait et apporte vraiment au kit d'origine.

Pour la peinture, je prévois de peindre séparément les 2 parois latérales et la tourelle. Puis, après masquage toute la partie caisse.

Montage à blanc de l'intérieur du compartiment de combat avec mise en place des câblages radio.

Installation à blanc de la partie tourelle avec canon en aluminium Aber et bloc culasse BlastModel

Travail sur les figurines.

  • Modification des bras et des mains
  • Changement des têtes (Alpine et Dynamo Modeles)
  • Mise en place des décorations Rado miniatures
Suivre Philippe:
Jeune maquettiste de 61 ans ayant repris le hobby après 40 ans d'abstinence. Je découvre énormément d'évolutions en terme de qualité de kit, d'after market, de tutos...bref toutes choses qui n'existaient pas dans les années 80. Passionné d'histoire, notamment de la 2e guerre mondiale...mais pas que !
Derniers billets de
4.1 17 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

16 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pallud Francois
Invité
9 mai 2024 14h51

bonjour, je suis le propriétaire du prieuré de Mestry et en recherchant sur le net j’ai trouvé votre site .Nous avions des informations sur notre propriété mais la période de la guerre nous manquais 😉

Floppy
Auteur D2MM
14 janvier 2024 23h19

Super engin et très bonne idée, je vais suivre ta réalisation qui débute vraiment bien.

Jacques Petyt
Auteur D2MM
10 janvier 2024 21h10

 Félicitations et bonne continuation sur la mise en œuvre sur ton projet qui promet et historique.

Jean-Frédéric Villatte
Auteur D2MM
8 janvier 2024 23h17

un jolie projet comme je les aimes autour d’un historique super bien travaillé Bravo à toi pour les recherches et un montage super propre

Jack gouelle
Invité
Jack gouelle
8 janvier 2024 12h27

Beau projet, très bon début de montage

Martial HELLO
Invité
Martial HELLO
8 janvier 2024 9h54

J’aime beaucoup les ajouts résine, ca donne tout de suite plus de vie et ceci même sans la peinture. A suivre..!

Honoré Lavigne
Auteur D2MM
6 janvier 2024 9h21

Bonne présentation et super modèle , bonne continuation !!.. Bravo

Didier Lefebvre
Administrateur
3 janvier 2024 6h18

Très beau début d’article Philippe ! belles explications, le montage va être intéressant.