Reconnaissance à Villers-Bocage

Introduction

Pour ce devoir de mémoire commémorant les 80 ans du débarquement en Normandie, après mures réflexions, je me suis décidé à réaliser un diorama retraçant un épisode s'intégrant dans le thème "Résistance 1re et 12ème Div. Blindées SS - GER" avec un zoom particulier sur la bataille de Villers-Bocage. Cet épisode qui s'est déroulé le 13 juin 1944 a rendu célèbre un officier allemand au nom de Michael Wittmann. Ce commandant de char  appartenait à la 101e bataillon SS de chars lourds, elle même rattachée à la 1re division SS Leibstandarte. L'évènement en question est principalement un combat de blindés, entre les Allemands et les Britanniques impliquant forcément du matériel lourd notamment les fameux Tigre avec, comme décors, le village de Villers-Bocage et ses alentours. En essayant de me projeter dans le futur diorama, je me rendais vite compte que mon idée était ambitieuse. Ce projet allait forcément conduire à un diorama de dimension respectable au vu des véhicules en jeu (Tigre, Sherman, Cromwell, Half Track, ...) ce qui n'était pas mon objectif premier. C'est alors qu'en compulsant la documentation existante sur le net, je suis tombé sur un fait qui m'a séduit. Entre les deux attaques principales, Wittmann avait rejoint ses troupes pour les briefer dans sa Schwimmwagen, son char étant momentanément hors de combat. Cela m'a donné l'idée de mon diorama mettant en scène le capitaine Wittmann en Schwimmagen traversant les faubourgs de Villers-Bocage pour rejoindre ses hommes.

Les kits

Pour ce projet j'ai sélectionné deux kits. Il me fallait, bien sûr, tout d'abord une Schwimmwagen et j'ai préféré celle de Tamiya ref. 224 (Cf. revue de boîte). J'ai choisi cette boîte car, parmi les versions proposées, il y a la SS-Panzer-Abteilung 101 en Normandie en juin 1944. Cette décoration tombe à pic car correspondant exactement à mon projet. De plus le chauffeur est livré avec le kit : quoi demander de plus ? J'ai rajouté un kit d'embellissement de chez Hauler qui comprend un set de photodécoupe. Ce véhicule militaire sera accompagné par une sympathique Simca 5 toujours de chez Tamiya ref. 321 (Cf. revue de boîte). J'aime bien cette petite automobile des années 30 qui est la plus Française des Italiennes. C'est en effet, à l'origine, une Fiat Topolino qui, par un tour de passe-passe signé Henri Pigozzi, le patron de la jeune SIMCA en a fait la Simca 5. L'idée est de faire figurer cette auto comme ayant subi une attaque et abandonnée. Enfin un set de figurines de chez Italeri ref. 306, "German tank crew", déniché dernièrement dans une bourse d'échanges viendra compléter ces 2 kits. J'espère trouver dans ce set les moyens de créer mon capitaine Wittmann ! Au fil du montage et si besoin, je complèterai cette liste avec d'autres éléments,  mais ce sera du cosmétique.

Photo prise à Villers-Bocage en Juin 1944

Projet de diorama

Pour ce diorama, j'envisage de partir sur une rue en sortie de Villers-Bocage, l'action se situant en juin 1944 aux alentours de la bataille du village éponyme. Je prévois, pour ce faire, une maison en ruine le long de la route, ou piste, vu l'état des voies à cette époque. Près de la maison une Simca 5 de la Wehrmacht qui a été prise pour cible (aviation, blindé ?), a été partiellement incendiée et abandonnée par ses occupants. Sur la route, au premier plan, une Schwimmwagen en reconnaissance avec son chauffeur et le capitaine Wittmann qui tente de rejoindre son unité après la mise hors de combat de son Tigre. Quelques accessoires viendront agrémenter au fil de l'eau ce diorama.

Les forces en présence

Cette confrontation entre Britanniques et  Allemands a mis en évidence les unités suivantes :

Tout d’abord, côté Allemand, la Panzer Lehr Division créée le 10 janvier 1944 à partir d'unités de démonstration et de formations stationnées en Allemagne. L’idée est de fournir une nouvelle force blindée en prévision du débarquement allié attendu dans le nord-ouest de l'Europe. La division concentrait les meilleurs commandants et instructeurs de blindés allemands. Ensuite la SS Panzer Abteilung 101 est une unité d’élite indépendante rattachée à la 1ère Panzerdivision SS Leibstandarte. En prévision de l'invasion en Europe de l’Ouest par les Alliées, des éléments du bataillon qui se trouvaient à l'Est reçurent pour ordre de se déplacer vers l'Ouest en avril 1944.

Enfin, côté Britannique, l’emblématique 7ème division blindée plus connue sous le nom de « Rats du désert ». La division a combattu dans les plus fameuses batailles de la guerre du désert en Afrique du Nord. Après la défaite de l’Afrika Korps, la division reste au repos en Angleterre, puis participe au débarquement de Normandie le 6 juin 1944 à Gold Beach. Le 9 juin 1944, le maréchal Montgomery décide d'envoyer cette division capée à travers une brèche ouverte dans les lignes alemandes pour tenter d'encercler Caen par le sud-ouest.

Contexte du 12 juin 1944 - veille de la bataille

La bataille de Villers-Bocage est l’un des évènements les plus célèbres de la campagne de Normandie. Elle a eu lieu le 13 juin 1944 soit une semaine après le débarquement.

Après le 6 juin, les forces combinées de la Grande-Bretagne, du Canada et des États-Unis poussent vers l’intérieur des terres. La clé de toute avancée depuis les plages est le contrôle du réseau routier et, par la même,  de la ville de Caen.

Les Alliés comme les Allemands considèrent le contrôle de Caen comme vital pour la bataille de Normandie à venir.

 

Situation le 12 août 1944 au matin

Les belligérants

Dans les jours qui ont suivis le débarquement, les Allemands établissent rapidement de solides défenses devant la ville. Les Canadiens approchent de la ville le 7 juin, mais cette avance est rapidement stoppée par la 12e division panzer SS et la division panzer Lehr. Le 9 juin, une double tentative britannique d’encerclement et de capture de Caen échoue. Sur le flanc droit de la deuxième armée britannique et la 1re division d'infanterie américaine repoussent la 352e division d'infanterie allemande et ouvrent une brèche dans la ligne de front allemande. Le maréchal Montgomery y voit alors une belle opportunité pour reprendre l'initiative dans sa lutte pour la capture de Caen. En envoyant les vétérans de la 7e division blindée britannique, les fameux « rat du désert » à travers cette brèche des lignes allemandes pour capturer le village de Villers-Bocage, il pense encercler Caen par le sud-ouest. Les commandants britanniques espèrent que l'apparition d'une forte force sur leurs arrières forcera la division Panzer Lehr à se retirer ou à se rendre.

Dans l’urgence et pour renforcer ce nouveau front, un certain nombre d’unités Allemandes quittent  le front de l'Est pour se diriger vers l'ouest.  Parmi eux se trouve la 1ère Panzer SS qui comprend la 2ème compagnie de Mickael Wittmann du 101ème bataillon SS de chars lourds. Wittmann, déjà très expérimenté et décoré, est crédité de plus de 100 chars détruits lors de son arrivée en Normandie, la plupart sur le front de l’est. Le 101ème bataillon de chars lourds était en Belgique le jour du débarquement, et fut l'une des premières unités de chars à être déplacée en Normandie ceci, sur ordre direct d'Hitler.

Le 12 juin 1944 Montgomery tente une manoeuvre d'encerclement en contournant Caen par l'ouest pour piéger les divisions Allemandes. La 7ème division britannique est envoyée vers Villers Bocage. 

Réalisation de la Simca 5

Cet kit Tamiya est constitué de 2 grappes principales ce qui en fait une maquette assez simple à monter malgré la présence de petites pièces assez fragiles. La difficulté résidera plus dans la peinture et les effets pour en faire une auto ayant subi les affres de la guerre, à savoir mitraillée et en partie brulée. Cette Simca sera bien sûr aux couleurs de la Panzer Lehr.

Suivre Frédéric Triou:
J'ai commencé les maquettes dans les années 70 principalement avec les marques Heller et, surtout, Airfix au 1/72. Comme beaucoup, une grosse interruption jusqu'à 2016 au moment où j'ai commencé à reprendre tranquillement ce hobby. La chaîne Plastikdream, découverte par hasard, m'a motivé à consacrer un peu plus de temps au maquettisme. Je suis passionné aussi par l'histoire de la seconde guerre mondiale et collectionneur de véhicules 'légers' en 'vrai' !
Derniers billets de
3.4 8 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

12 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jean Luc Braem
Auteur D2MM
25 février 2024 9h33

Sujet intéressant

Jean-Frédéric Villatte
Auteur D2MM
8 janvier 2024 23h19

un super petit dio qui s’annonce autour d’un récit intéressant sur wittmann merci pour les informations et les recherches

Martial HELLO
Invité
Martial HELLO
5 janvier 2024 0h09

Encore un dio que je vais suivre avec attention ! ! !

Propeller63
Auteur D2MM
4 janvier 2024 21h13

Chouette dio en perspective…Bon montage Frédéric !

Philippe
Auteur D2MM
3 janvier 2024 7h04

Chouette projet…👍🏻
Pour info, pour le Hauptsturmführer Wittman en Normandie et le conducteur schwimmwagen tu as 2 belles références Alpine 35120 et 35279.
Hâte de voir la suite..😀

Floppy
Auteur D2MM
1 janvier 2024 21h35

Projet très sympa, vivement la suite.

Doni
Auteur D2MM
1 janvier 2024 15h58

Beau diorama en perspective !

Didier Lefebvre
Administrateur
1 janvier 2024 7h02

Ca démarre fort Frédéric ! bravo !