Home » Normandie 1944 » SUJET 14: Résistance Allemande - GER » PzKpfw II Ausf L « Luchs » du Bataillon de reconnaissance Burckhardt

PzKpfw II Ausf L « Luchs » du Bataillon de reconnaissance Burckhardt

Contexte historique et documentation:

Le bataillon de reconnaissance (Pz.A.A.9) arrive en Normandie le 6 août 44 avec ses 25 Luchs fraîchement réceptionnés et sera presque immédiatement détaché de la 9.Panzer Division . Le bataillon formera un groupe de combat (Kampfgruppe Burckhardt) avec le Fallschirm-Pionier-Bataillon 5 et les restes du Infanterie Regiment 728 sous les ordres de l'Etat-Major de la 708.Infanterie Division . On retrouve ce groupe de combat éparpillé entre Domfront et Mayenne, du 08 au 12 août 44. Suite à la percée des Alliés vers Alençon, le bataillon se retire vers le nord . On le retrouve dans les jours suivants à Bagnoles (14.08), La Sauvagère(15.08.), La Coulonche(16.08.), Le Ménil-de-Briouze(17.08.), Putanges (18.08.), Occagnes (20.08.).

Le Pz KpfwII Ausf L « Luchs » que j’ai choisi de monter appartient donc a ce bataillon de reconnaissance. Le Luchs appelé familièrement «le Tigre miniature» a cause de son train de roulement ressemblant a celui de son grand frère, participa activement aux combats. Côté documentation pas grand-chose en fait a part un article sur le sujet dans la revue Batailles & Blindés n°51 et querlques photos de Luchs glanés sur le net.

Etonnant non!

Ne trouvez-vous pas que le chef de char de ce Luchs ressemble a quelqu’un que nous connaissons bien ! (Aucun trucage sur la photo)

Le kit:

Pour voir le contenu du kit vous pouvez consulter Scalemate.

https://www.scalemates.com/kits/flyhawk-model-fh-3002s-pzkpfw-ii-ausf-l-luchs--986017

Le montage ne devrait pas poser de problème vu la qualité incroyable des kits de cette marque FlyHawk

C’est un petit char, qui plus est au 1/72, mais le kit fourmille de détails

Le montage:

Je commence par la caisse en suivant la notice. Des pastilles d’injection sont comblées au cynamastic (préparation maison a base de colle cyano, pigment et talc).Sur le fond de la caisse je colle une pièce métallique (ici une masselotte d’équilibrage de pneu que vous pourrez trouver a profusion sur le parking des garages) pour 2 raisons : tout d’abord lorsque je monte un blindé j’aime bien avoir cette sensation de poids lors du montage, et puis cela me permet de fixer la maquette sur un support ou j’ai collé un aiment.

Une fois les éléments principaux de la caisse assemblés, je trouve le plastique trop lisse et je décide donc de le texturer légèrement (attention ce n’est pas un char russe brut de fonderie !). Pour ce faire je travaille panneau par panneau en passant de la colle liquide que je tapote dans le frais avec une petite brosse usagée dont j’ai raccourci les poils. Une fois sec il est toujours possible de poncer légèrement pour donner encore plus d’irrégularités.

Le train de roulement

Comme à chaque fois pour un blindé c’est le train de roulement qui constitue la partie la plus délicate du montage. Il faut procéder avec méthode en suivant bien la notice qui est plutôt bien faite. Même chose pour les éléments de chenille en plastique noir (non ce n'est pas du vinyle mais bien du plastique, ouf!) leur mise en place respectera bien sûr l’effet de fléchissement des patins (effet de sagging). Pour cela j'utilise des petites cales en mousse extrudée. Je procède par étapes successives de manière a bien laisser le temps à la colle fluide de sécher ce qui suppose de poser maillon par maillon en commençant par le barbotin pour finir par la roue tendeuse. D'abord un côté puis l'autre de manière symétrique.. Voilà la partie la plus difficile du montage est fait C'est vrai que le train de roulement ressemble bien a celui de son grand frère le Tigre

Montage de la caisse terminé

Du fait de la petite taille du kit, il m'aura fallu plusieurs soirées pour terminer cette phase de montage. La PE apporte un plus indéniable même si certaines pièces comme les crochets de levages n'ont aucun intérêt (trop plats).C'est ainsi que le câble d'alimentation électrique des feux de route est réalisé en fils de plomb de 0.3mm. Par contre les grilles sont très belles, il faudra toutefois leur donner une forme courbe et pour cela l'outils roller est parfait Les poignées des trappes moulées sur le kit sont remplacées par du fil de cuivre de 0.4mm. Je me suis poser la question de l'état général de ce blindé sur le front de Normandie. Après quelques recherches historiques, j'ai appris que le bataillon de retour de Russie et en repos au camp de Mailly avait été rééquipé de Luchs neufs avant d'être transférés par le rail jusqu'en Normandie. J'en déduit logiquement qu'ils étaient en parfait état et donc pas de bosses partout ou de garde boues arrachés.

Tourelle et fin du montage

Le montage de la tourelle ne présente pas de difficultés particulière. L'effet fonderie est réalisé de la même manière que sur la caisse en prenant soin de laisser lisse le tour de la trappe du chef de char laissée ouverte, cette partie étant usinée Le canon est remplacé  par du profilé rond dont l'extrémité conique à été réalisé en approchant une lames chauffée au rouge puis rectifier à la lime. Le canon est ensuite percé. Les crochets de levage, prévu en PE sont avantageusement remplacés par d'autres trouvés dans la boîte à rabio. Les poignées prévues en PE sont remplacées par du fil de cuivre (gainé vert) de 0.5mm. J'ai ajouter au cul char 2 manilles de levage issues de la boite a rabiot. Enfin je revient sur la caisse pour ajouter sur l'arrière du char l'élingue faite en fil de plomb de 0.5mm rouler a la lime pour simuler la tresse d'acier. Une fois les 2 jerrycan insérés dans leur panier en photodécoupe le montage est terminé

Suivre AirKit:

Retraité

J'habite dans le Doubs (25) j'ai 68 ans et je fait de la maquette depuis l'âge de 8 ans. Du militaire, essentiellement du 1/72, avions en premier ( ww2 et moderne) mais aussi du blindé (ww1 et 2, moderne), des figurines (1/72 ou 1/32 et 54mm) mais aussi un bateau de temps a autres. Je présente toutes mes réalisations sur une saynète pour mettre en situation historique Avec mon club le KCB je participe a de nombreuses expos tant en France qu'en Suisse ou un certain nombre de mes modèles ont été primés
4 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

6 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Doni
Auteur D2MM
6 février 2024 15h59

J’aime beaucoup cette échelle, très beau kit

Jean-Frédéric Villatte
Auteur D2MM
8 janvier 2024 23h13

sympa le petit projet pour la ressemble c’est peut être un cousin germain éloigné 🙂

Frédéric Triou
Auteur D2MM
2 janvier 2024 16h15

La ressemblance est frappante !

Doni
Auteur D2MM
1 janvier 2024 16h05

Didier dans un blindé ? Impossible 😉 en tout cas c’est un blindé originale. Merci Airkit.

Didier Lefebvre
Administrateur
1 janvier 2024 7h30

Un ch’ti teuton, incroyable 🙂